Pour les Ruffies par les Ruffies

Forum de la guilde des Ruff sur Jiva.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BG de Tourterelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitchok
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4490
Age : 31
Localisation : Toulouse (bordeaux), France
Date d'inscription : 15/11/2006

Feuille de personnage
Classe: Osamodas
Niveau:
200/200  (200/200)
Nom IG: Baobarb, Nayota, Niarop, Volk, Kalagwan, Rhepar, Rubber, Graham, NIarop

MessageSujet: BG de Tourterelle   Lun 29 Mar - 19:07

Cf Arrow http://rr-jiva.darkbb.com/le-pistonnage-f8/tourterelle-t1787.htm

I) Chapitre un, ou la naissance de la pandalette

Sol mouillé, atmosphere humide et lourde, feuilles volantes a perte de vue. Telle fut ma premiere impression de ce monde. Je ne savais pas ce que je faisais ici, je ne me souvenais de plus rien. La tete encore engourdie, je decidais alors de me diriger vers un point d'eau afin de remettre les idées au clair. Après avoir erré pendant pas mal de temps, je trouva enfin une rivière. Me penchant pour rapprocher ma tete de l'eau, je ne reconnus d'abord plus ce corps. Ou était mon bonnet rouge, ma longue tresse blonde et mon teint mat d'atant? Pourquoi étais-je couverte de poils blancs et sombres, avec deux petits anneaux en guise de barettes ? Mes bras étaient également couverts de poils de la meme couleur que ceux sur ma tete, et je portais des gants avec des bandelettes...

Je pris tout d'abord peur, ce nouveau corps semblait extremement vulnérable, impuissant. Mais cette rivière me disait quelque chose, et j'avais deja vu ces créatures environnantes...

Alors tout devint clair dans ma tete. Après avoir montré la puissance d'une sacrieuse maitrisant l'element eau et ayant atteint un niveau de perfectionnement assez élevé sous la coupe de la déesse Ulette, j'en avais eu marre de ce corps. Ulette étant relativement jeune, elle n'avait que tres peu d'expérience dans le recrutage de guerriers. Ainsi peux nombreux sont ceux qui dépasserent mon niveau, et encore moins ceux qui gardaient leur conscience après de multiples combats et qui ne sombraient pas dans la folie meurtriere ou dans l'immaturité totale. Ainsi, délassée de tous ces aventuriers trop jeunes ou assoifés de puissance, je décida de m'affranchir de la tutelle d'Ulette. Choquée, celle ci décida alors de me retirer tous les atouts qu'elle m'avait confié, a savoir ma puissance et ma classe.

Âme errante parmis les dieux, je choisis donc de mieux connaitre chacun d'eux afin de mieux faire mon choix concernant mon parent. Mon choix se fit sur la déesse Jiva, la vieille Jiva, mais toujours jeune en elle, qui su me convaincre avec ses puissants et expérimentés aventuriers.

Mon aventure commençait donc, sur cette île de Pandala, avec un corps tout nouveau de Pandalette, nomée Tourterelle.


II) Chapitre deux, ou le début d'une puissance nouvelle


Quelle fut ma joie d'a nouveau pouvoir arpenter ce monde en toute juvénilité! Les bouftous me paraissaient a nouveau effrayants, les crabes féroces et les tofus n'avaient jamais eu autant de vitesse a mes yeux. Afin de pouvoir resister face a ces dangers, j'alla au temple pandawa sous le conseil d'un ivrogne avachi sur la statue de la déesse pandawa. J'y appris alors que j'avais un estomac capable de vider des chopines sans jamais être plein, et que d'ailleurs ma puissance venait de cet atout fantastique!


Sortant de la taverne, un pack de binouzes dans mon sac, j'étais prete a commencer mon aventure!


Les forets de bambous sont assez touffues, il faut le dire. Ainsi la voie air me tendit les bras afin de pouvoir me déplacer (tant bien que mal) sur les cimes des arbres, a la Tigre et Dragon. J'en profitais également pour déguster les hautes feuilles de bambou, gorgées de soleil . Mais cette vie de solitaire ne me plaisait pas, je n'étais pas venu ici pour être coupée du monde.

C'est alors qu'un jour, alors que je me gavais de pousses de bambou afin d'essayer de percer le secret de la terrible colere de Zatoïschwan, une puissante pandalette du nom de Ulyssia, me voyant ainsi toute barbouillée de terre dans un équipement pitoyable, prit pitié de moi et m'enseigna l'art des pandawas pendant fort longtemps. Elle décida meme de me présenter a sa confrérie, l'Union, dans laquelle je fus tres vite acceptée. Prenant ainsi de plus en plus de plaisir a m'expérimenter, Ulyssia et moi perfectionnions nos techniques dans l'arbre.

Une fois la puissance suffisante pour qu'une aura de force m'entoure, je décidai alors de remercier Ulyssia pour toutes ses leçons. J'avais alors changé de mode de combat. Je jouais a distance, jonglant entre les poings enflammés, les flasques enflammées et les flamiches avec l'aide d'un ami tres cher a tout panda, accroc a l'herbe. Je m'engagea dans la milice bontarienne afin de servir le bien. Malgré le fait que je ne demandais pas guère souvent de missions, les ennemis brakmariens tombaient assez souvent face a mes attaques.

Prenant pitié de ces pauvres aventuriers, je décida alors de me remettre a ces monstres courrant les plaines et les montagnes.



III) Chapitre trois, ou l'amour des betes, et des éléments...


Le feu me semblait trop cruel pour achever ces petites creatures. Aussi je choisi de les tuer en les noyant. Cela permettait en plus de conserver leur dépouilles, et ainsi de ramasser plus de ressources diverses.

Puis l'eau m'ennuyait car trop répétitif, trop contraignant et pas amusant. L'Union trouvait également que je perdais de ma puissance. Un changement était alors en vue. Par nostalgie, la maitrise de l'air me parrut intéressante a nouveau. Sauf que la puissance du feu me manquait également. Ma décision fut donc de jongler avec ces deux éléments. Et la, oh quelle surprise! Le marriage du vent et des flammes produit un résultat plus que satisfaisant! Les attaques fusaient, ne laissant aucun répit aux petites bestiolles. Meme les kaskargots et leur coquille en acier se cachaient en entendant mes pas fleutris!


Seulement voilà...
Après une dure journée, je décida de me reposer contre un arbre afin de récupérer mes forces. Pendant mon sommeil, un habile detrousseur parvint à me retirer ma couronne de fleurs, ma cape, ainsi que tous mes équipements, bagages et bourse durement acquis. Réveillée par un fruit trop mur, je m'apercu alors de l'acte. Dépitée, je ne savais que faire. De plus les membres de l'Union passaient de plus en plus de temps devant leurs gameboys qu'ils avaient recu a Nowel, me laissant seule pendant des journées entieres. Meme mon mentor Ulyssia ne fut pas la pour me dire que faire.

Mais je m'étais promis de ne pas abandonner. Ce corps devenu aussi puissant que celui d'atan, me donnait envie de découvrir sa puissance et sa polyvalence quasi-illimitée!

Pendant de nombreuses semaines, toujours seule, je fis tout mon possible pour me refaire un équipement convenable. Je décidai également de quitter l'Union, une connaissance m'ayant invité dans sa confrérie. Et enfin il y a quatre jours, ma patience finit par payer. J'avais a nouveau tout mon équipement
La guilde dans laquelle j'étais était sympatique. Mais les aventuriers, bien trop peu nombreux et expérimentés, ne me permettaient pas d'assouvir ma volonté d'en découdre avec les terribles gardiens de donjons!
J'entendis alors parler d'une guilde légendaire, appelée Les Ruff Ryders...

_________________

Dofusément votre, Mitchok.
Le multi-comptes c'est le mal !
On est des agitateurs, des provocateurs, mais tous un gros coeur, nous sommes les Ruff Ryders !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rr-jiva.darkbb.com
 
BG de Tourterelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tourterelle et son mode Terre/Feu [199]
» La garderobe de Tourterelle
» Projet tri-élément eau/air/feu de Tourterelle pour lvl 163
» Habitat Tourterelle
» [Seigneurie] Colombiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour les Ruffies par les Ruffies :: Le Jeu :: Au coin du feu...-
Sauter vers: